Les résultats relatifs au développement de la culture du Colza en Algérie, durant la campagne 2020/2021, ont fait l’objet d’un atelier de travail, présidé par Monsieur Chouaki Salah, Secrétaire général du Ministère de l’agriculture et du développement rural, au niveau de l’institut technique des grandes cultures.

Le Directeur de l’ITGC, Monsieur Sakhri, a donné un aperçu sur l’implémentation de ce nouveau programme inscrit dans  le cadre de la feuille de route du ministère qui a planifié la mise en culture de plus de 3000 hectares de Colza répartis sur 29 wilayas et impliquant, simultanément, les fermes pilotes et des opérateurs économiques privés.

Le travail d’encadrement technique et scientifique de ce programme a été assuré par les instituts techniques, pilotés par l’ITGC, qui constitue un outil privilégié d’appui aux agriculteurs dont l’engagement a été encouragé par le secrétaire général. Ce dernier relèvera qu’un dispositif est en cours d’implantation aussi bien pour les cultures oléagineuses que la betterave sucrière.

Le président de la chambre nationale d’agriculture mettra en exergue l’existence d’une expérience avérée dans la maîtrise de cette culture oléagineuse dont la consolidation est impérative.

Notons que le développement des cultures oléagineuses, appuyé par l’expansion de la culture du maïs, au-delà des impératifs de consolidation de la base productive des filières des huiles alimentaires, contribuera au développement de l’offre en matières premières nécessaire à l’industrie des aliments du bétail.

Author

inraa.headquarter@gmail.com
Chercheur Agro-économiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *