• INRAA, 2 Rue Frères Oudek, Hacène Badi, El Harrach
  • June 14, 2024

Le lundi 10 juin 2024, une réunion cruciale du comité de pilotage du projet WaPOR Phase 2 s'est tenue au siège de l’Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie – El Harrach (INRAA). Cet événement a rassemblé les principaux acteurs et partenaires du projet pour discuter des progrès réalisés, évaluer les activités en cours et planifier les actions futures.


Programme de la Réunion :

Accueil des participants :

Les participants ont été accueillis dès leur arrivée, marquant le début d'une journée dédiée à l'évaluation et à la planification stratégique.

Mot d’ouverture

La réunion a officiellement commencé avec un discours de bienvenue prononcé par M. Ali Ferrah, Président du comité de pilotage et Directeur Général de l'INRAA. Il a souligné l'importance du projet WaPOR pour le développement agricole durable en Algérie et a exprimé sa gratitude envers tous les partenaires impliqués.


Communications :

Présentation du projet, bilan des activités et plan d’action

M. Riad Mezaour, coordinateur du projet WaPOR à la FAO et M. Farouk Eddine Belkhiri, point focal du projet WaPOR et chercheur à l’INRAA ont présenté un bilan détaillé des activités du projet et partagé des insights sur les progrès réalisés à ce jour et les défis rencontrés.


Discussion :

La réunion s'est poursuivie par une discussion interactive. Les participants ont échangé des idées sur la mise en œuvre des activités du projet et ont formulé des recommandations pour améliorer les résultats. Cette session a permis de recueillir des contributions précieuses de la part des experts présents, visant à optimiser les stratégies pour les phases futures du projet.


Conclusion

La réunion du comité de pilotage du projet WaPOR Phase 2 s'est avérée être une plateforme essentielle pour l'échange d'informations et la coordination des efforts entre les différents acteurs. Les discussions fructueuses et les recommandations collectées permettront d'orienter les prochaines étapes du projet, contribuant ainsi à l'amélioration de la gestion des ressources en eau pour l'agriculture en Algérie.