• INRAA, 2 Rue Frères Oudek, Hacène Badi, El Harrach
  • June 14, 2024

Le 14 juin 2023, une délégation iranienne a été reçue au siège de l’INRAA (Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie) à Alger, accompagnée de représentants algériens de « OUMID Consulting » et de la Startup Biotechnologie de l’USTHB. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat entre les deux pays dans les domaines des biotechnologies et de l’intelligence artificielle.

La délégation iranienne, dirigée par les éminents professeurs SHAHVERDI, président de l’Institut ROYON, et le docteur NASR de l’Académie ROYAN, ainsi que le représentant de l’entreprise « EIKO » de la BARAKAT Fondation, a été invitée par le Ministère de l’Économie de la Connaissance des Start-up et des Micro-entreprises. L’objectif de cette visite était d’explorer les possibilités de collaboration dans le domaine du transfert de technologies avec les différents secteurs en Algérie, tels que la santé et l’agriculture.

La réunion a débuté par les présentations des personnes présentes des deux côtés, suivies d’une brève présentation des activités de recherche de l’INRAA dans le domaine des biotechnologies, notamment la prochaine mise en activité de la « Banque nationale de gènes ».

Les représentants iraniens ont souligné l’importance de la coopération avec l’Algérie, soutenue par le chef suprême de leur pays, en vue d’un transfert total de technologies vers l’Algérie. Le professeur Mohammed Hossein NASR ESFAHANI, qui a participé à une équipe de généticiens au Royaume-Uni, a présenté les succès obtenus par les spécialistes iraniens dans plusieurs domaines, tels que les cellules souches animales, l’insémination artificielle, la production d’anticorps contre les pathogènes, le développement de technologies de vérification de la qualité des embryons et de la semence, l’alimentation animale et la préservation du patrimoine génétique animal et végétal. 

Le professeur Abdolhossein SHAHVERDI, spécialiste en embryologie, président du Royan Institute et chef de la délégation iranienne, a mis en avant les excellentes équipes de recherche de son institution, qui est leader mondial dans le domaine médical et classée 5e pour les traitements de l’infertilité. Il a souligné l’importance d’un partenariat gagnant-gagnant qui permettrait le transfert de savoir-faire et l’assistance technique dans les différents domaines discutés lors de la réunion. Il a également affirmé que son institution apporterait le soutien nécessaire pour le management scientifique et biotechnologique de la Banque de Gènes Nationale Algérienne.

Le représentant de la société « EIKO » de la BARAKAT Fondation, spécialisée dans l’agriculture intelligente et le diagnostic animal, a présenté les différents procédés développés pour le dépistage et le diagnostic des maladies humaines.

À la fin des échanges et des discussions, le directeur de l’INRAA a réitéré l’intérêt de son institution à bénéficier des avancées scientifiques et technologiques iraniennes. Les axes prioritaires d’intérêts communs identifiés étaient le soutien à la Banque de Gènes Nationale, la maîtrise des techniques biotechnologiques pour l’amélioration des cultures, la production de semences maraîchères, la santé animale des élevages à petits effectifs et la production de souches avicoles.

Le directeur de l’INRAA a exprimé son souhait de concrétiser rapidement cette coopération et s’est engagé à informer sa tutelle, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, afin d’entamer les procédures d’engagement et d’établir des accords de coopération entre les deux parties.