En partenariat avec la FAO et le CIHEAM et l’INRAA, appuyés par le MADR et l’INVA, un rapport dédié à la « Petite Agriculture Familiale » (PAF) en Algérie  sera prochainement publié. L’Etude sur l’Algérie s’inscrit dans le sillage des études déjà réalisées dans 6 pays (Égypte, Liban, Maroc, Mauritanie, Tunisie, Soudan).

L’agriculture familiale a fait l’objet de nombreux travaux, publiés par la FAO, le CIRAD et le CIHEAM-IAMM, qui ont largement contribué à approfondir l’analyse sur les capacités et la contribution de ce type d’agriculture à générer de l’emploi et des revenus et à répondre aux défis qui s’imposent aux pays notamment en ce qui a trait au changement climatique, à la résilience des agrosystèmes et à la préservation de la biodiversité.

Ces études se sont aussi focalisées sur la place de cette agriculture dans les politiques agricoles et rurales. Par ailleurs, l’agriculture familiale a polarisé l’intérêt des organismes internationaux et des institutions nationales de recherche scientifique interpellés par la nécessité d’apporter des réponses aux demandes induites par les réformes économiques et socio-politiques mises en œuvre durant les vingt dernières années.

L’étude sur la petite agriculture, « Small Scale Agriculture » pour le monde anglo-saxon, et la petite agriculture familiale (PAF) dans la région NENA s’intègre dans le cadre de l’initiative régionale de la FAO « Sustainable Small-Scale Family Farming in the NENA Region » rattachée à l’objectif stratégique 3 (OS3) portant sur la réduction de la pauvreté rurale. Elle vise à faire une analyse comparative de la définition et de la place de la petite agriculture dans la région.

Ce rapport a pour objectif final de formuler des recommandations et des principes d’action pour la FAO permettant de développer un programme d’appui pour améliorer le fonctionnement de la petite agriculture, réduire sa vulnérabilité et consolider ses fonctions économiques, sociales et agro-écologiques dans les pays.

Author

inraa.headquarter@gmail.com
Chercheur Agro-économiste

One thought on “Rapport sur la « petite agriculture familliale » en Algérie.

  1. Bonsoir,
    Je me présente: Pr KECHAR Bouabdellah, Département Informatique, Université ORAN1.
    Je suis le coordinateur du projet « Intel-IrriS » (Intelligent Irrigation System for Low-cost Autonomous Water Control in Small-scale Agriculture) (2021-2024), qui s’intéresse justement aux petites exploitations agricoles familiales en Algérie (voir le site officiel pour plus de détails: http://www.intel-irris.eu/). Dans le cadre de ce projet, nous proposons des solutions technologiques novatrices d’irrigation accessibles financièrement pour optimiser l’utilisation de l’eau destinée à l’agriculture et permettre aux petits agriculteurs d’améliorer leurs cultures en quantité et qualité.
    Je vous prie de bien vouloir me transmettre une copie de ce rapport à l’adresse Email: kechar.bouabdellah@univ-oran1.dz

Comments are closed.