Station de recherche de Mahdi Boualem – Baraki

Historique:

La Station de Recherche et d’expérimentation de Mehdi Boualem (Baraki) a été créé par l’arrêté ministériel n° 539SM du 30 mai 1989.

Elle a été composée, à l’origine, d’un domaine expérimental et d’un laboratoire de fertilisation des sols avec une superficie de l’ordre de 1065 ha.  La Station de Recherche et d’expérimentation a été renforcé par la création d’une section de bioclimatologie et d’un laboratoire de physiologie végétale. A partir des années 1990, d’autres laboratoires furent crées, il S’agissait des laboratoires d’Economie et de Sociologie Rural, de Technologie Agro-alimentaire, des Ressources Phytogénétiques, de Zootechnie, de Protection des Végétaux et de Bioclimatologie

Superficie : 23 ha dont, environ, 15 ha de SAU.  

Infrastructure:


La Station de Recherche et d’Expérimentation de Mehdi Boualem regroupe, actuellement, une importante infrastructure scientifique :

07 divisions de recherche :

  • Bioclimatologie et Hydraulique Agricole;
  • Sol et Gestion des Espaces  Agricoles ;
  • Ressources Phytogenétiques ;
  • Technologies Agro-alimentaire ;
  • Protection des Culture ;
  • Biotechnologie et Amélioration des plantes ;
  • Production animale..

02 ateliers:

  • 01 atelier « sciences du sol » ;
  • 01 atelier « Ressources   Phytogénétiques »

Afin d’être en cohérence avec la stratégie de préservation et de développement de ressources génétiques et de jouer pleinement son rôle d’acteur du développement agricole et rural, l’INRAA a doté la station de deux grands instruments d’appui à la recherche :

  • Banque des Ressources   Phytogénétiques


Instrument stratégique pour la connaissance, la préservation, la caractérisation et la valorisation des ressources phytogénétiques ;

  • Réseau National  Agrométéorologique


Grand instrument d’appui à la recherche pour la conception et la mise en place d’un système d’information agrométéorologique utilisable et facilement accessible aux chercheurs et développeurs)

La Station de Recherche et d’Expérimentation de Mehdi Boualem est l’unique station « INRAA » localisée au centre de l’Algérie (plaine de la Mitidja) dont la zone d’impact peut regrouper 04 wilayas : Alger, Boumerdès, Tipaza et Blida. Ces régions regroupent à la fois une agriculture alternative (agriculture de montagne) et une agriculture dite « intensive ». En général, la vocation de ces régions est orientée, essentiellement, vers la polyculture, notamment, l’arboriculture fruitière, le maraichage l’élevage et les céréales.  C’est une zone à fortes potentialités agricoles, comparativement aux reste des zones agro-pédo-climatique de l’Algérie. Elle doit relever le défi d’augmentation des productions agricoles pour satisfaire les besoins d’une population en plein croissance et d’améliorer les conditions de vie des populations, surtout rurales, par le biais de l’intensification, la modernisation des exploitations agricoles et la diversification des productions agricoles. L’encadrement technique des agriculteurs constitue, aussi, une préoccupation du programme national du développement agricole auquel la station contribue à sa prise en charge.

           L’une des missions de la Station de Recherche et d’Expérimentation de Mehdi Boualem serait, non seulement, de coordonner le dispositif de recherche, mis en place par l’INRAA,  sur les plans de l’utilisation des moyens humains et matériels, mais aussi, de mettre en œuvre des stratégies visant la mise en œuvre d’essais sur de grandes parcelles aux fins de confirmation des résultats de la recherche avant généralisation. Il serait question, aussi, de mettre en œuvre des stratégies visant, à la fois, la mise en place de parcelles de démonstration aux fins de dissémination aux agriculteurs des résultats de la recherche et l’amélioration du niveau des agriculteurs et autres opérateurs économique en termes de maitrise des pratiques agricoles (irrigation, fertilisation etc…).